La lettre du Maire (2)

La mairie.


Chers concitoyennes, chers concitoyens, Le 15 octobre 2020, suite à la démission du maire sortant, j’ai été élu, par le Conseil Municipal, à la majorité des voix, premier magistrat de la Commune Depuis cette date, de profonds changements ont été opérés suite à des réflexions menées sur la forme mais également sur le fond de la gestion municipale. Que ce soit au niveau de certains projets dont la pertinence de l’éxécution a été réexaminée avec les conséquences qui en découlent, au niveau du fonctionnement interne qui s’harmonise dans une volonté de professionnalisation des pratiques et au niveau de la qualité des relations avec la population, notre investissement est une réalité qui suppose un travail régulier, voire permanent. J’ai la chance de pouvoir compter sur un groupe majoritaire impliqué et soucieux de la valorisation de l’intérêt général. La parole circule librement au sein de l’équipe que je dirige, dans le respect d’un système démocratique que nous faisons nôtre. Parce que nous voulons connaître l’avis de la population concernant les principaux objectifs que nous nos sommes fixés, deux Comités Consultatifs composés de 14 membres chacun dont 7 représentants de la société civile, ont été constitués. L’un est consacré au Centre Médical, l’autre à la rénovation du Centre Ancien. Ces deux points ont déjà fait l’objet d’études présentées, pour avis, aux Commissions Municipales concernées et en réunion du Conseil Municipal. Ces deux projets sont les éléments forts du mandat et devront aboutir dans les meilleurs délais pour le premier afin d’éviter la désertification médicale que craignent toutes les communes. Aujourd’hui l’objectif est la rénovation et la restructuration des cabinets médicaux actuels dont le nombre passerait de 2 à 3 voire selon les propositions de l’architecte. Les démarches pour rechercher des médecins ont été entamées. La commune s’est engagé, avec le Grand Narbonne, dans le processus de rénovation du Centre Ancien. Nous échangeons depuis plusieurs semaines avec l’architecte sélectionné et rémunéré par l’Agglomération sur les propositions et les options présentées. Le projet final nous sera soumis le 20 janvier. Je souhaite saluer la présence de Monsieur Patrick Seyfried, élu de l’opposition, à chacune de ces rencontres et le remercier pour l’éclairage pertinent dont il nous fait bénéficier lors des échanges. Le Café Marcelin Albert fait lui aussi l’objet d’une étude architecturale qui sera soumise aux instances compétentes et aux Associations du village concernées qui, depuis des années, militent pour sa réouverture. Les réunions de quartier, que nous avions programmées, n’ont pas pu se dérouler en raison du contexte sanitaire actuel. Elles n’ont pas, pour autant, été abandonnées et nous espérons pouvoir les mettre en place dès le printemps prochain. Chères concitoyennes, chers concitoyens, notre

C’est avec beaucoup d’émotion, d’humilité et de fierté que j’ai reçu cette écharpe de Maire le 13 Septembre 2014.

Je voudrais vous remercier, de vous être déplacé aussi nombreux pour assister à la séance d’installation de notre nouveau Conseil Municipal.

Remercier bien sûr les 665 électeurs, soit 52,7 % des suffrages exprimés, pour la confiance qu’ils nous ont témoignée et renouvelée lors du vote qui à eu lieu le Dimanche 7 Septembre dernier.

Je n’oublierai pas aussi d’adresser mes remerciements aux 1 294 électeurs de la Commune qui se sont déplacés, donnant ainsi une totale légitimité à cette élection, quelque peu particulière.

Je voudrais enfin remercier mes colistiers, pour leur implication , pour la confiance et le soutien qu’ils m’ont apportés sans réserve.

Aujourd’hui, sur la base de notre programme, véritable feuille de route, nous n’avons qu’une assurance à vous offrir : celle de notre investissement sans faille au service de tous.
C’est par le travail et le respect de nos engagements que nous pourrons rassembler et participer, avec vous, à un apaisement auquel nous aspirons tous, un apaisement gage d’un « Bien Vivre Ensemble ».

Le Maire,
Gilles LAUR